lespacearcenciel.com

lespacearcenciel.com changer de vie grâce à Internet :-)

Le Futur est Ici : Argent Internet

Entries Comments



La Fleur de la Vie la Matrice de la Création

8 septembre, 2014 (16:36) | Abondance :-) | By: lespacearcenciel

La Fleur de la Vie la Matrice de la Création 🙂

Fleur-de-Vie-matrice

À 150 kilomètres de Louxor, sur la rive occidentale du Nil, se trouve un temple qui n’ a son pareil nulle part sur Terre. Antérieur de plusieurs milliers d’années aux vestiges anciens qui le recouvrent, l’architecture de ce site est unique. Ce qu’il y a de plus semblable se trouve au complexe de Gizeh près du Caire, et on estime son origine à l’époque préglaciaire. Ce temple, l’Osirion, était dédié à la résurrection grâce à Osiris. (1)

Au dessus et adjacent aux complexes de Seti I à Abydos, dont l’âge est actuellement estimé à 6 000 ans avant JésusChrist, ce qui en fait l’un des plus vieux complexes d’Égypte, l’Osirion, de par sa seule proximité et parce qu’il repose sur le site de Seti I, est plus ancien. Il est construit de dalles de granite massives tenues ensemble par une méthode de construction dite de « tenons et mortaises », les murs étant agencés de façon si précise qu’aucun mortier ne fut requis. On ignore tout à fait comment ses monolithes, venus des carrières d’Assouan, plusieurs kilomètres au sud, ont pu avoir été transportés jusqu’à leur site actuel, à Abydos. Il y a des signes indiquant que l’Osirion soit en fait beaucoup plus ancien qu’on ne l’admet généralement. On croit qu’il aurait pu servir à sauvegarder et à disséminer un corpus universel de connaissances très ancien et très raffiné et qui concernerait directement les temps présents. Aujourd’hui, on appelle cela une école de mystère. Elle aurait été situés à l’intérieur d’une salle des archives et mise sur pied avant la fin du dernier sous-cycle, il y a entre 10 500 et 13 000 ans. Les « codes de la création », dépeints sur les murs de l’Osirion, sont des clés de compréhension de notre corps, de la continuité de la naissance, de la Vie, de la mort et de la résurrection et du sens de la « Transition ». Les codes sont toujours valables !

Depuis la découverte de l’Osirion, la controverse fait rage sur son message. Déchiré entre les étiquettes de « science » et de « religion », il n’en était pas séparé et combinait les deux. L’information préservée sur les murs de ce site offre des indices significatifs pour l’étude du corpus d’information le plus profond et Universellement applicables disponible pour l’humanité à n’importe quel moment de l’histoire. Les codes exprimés à l’intérieur des murs de l’Osirion sont tout aussi valables aujourd’hui qu’il y a 8 000 ans et peut-être même plus pertinents à mesure qu’approche la fin du cycle.

A l’intérieur des colonnes supportant le plafond fait de dalles de granite massives, sur les murs, existe une série de patterns sous forme de groupe de cercles inter reliés qu’on appelle « les fleurs ». L’arc de chaque cercle entrelace le cercle adjacent en plein milieu, de sorte qu’il passe exactement en son centre. Il en résulte que chacun des cercles est relié ; les diamètres étant égaux, chaque fleur complète est formé de 19 cercles, le pattern entier étant inclus à l’intérieur de deux anneaux concentriques imbriqués. Les anneaux, tangents aux cercles extérieurs, sont mentionnés dans la science de la géométrie sacrée sous le nom de zona pelucida, un terme latin désignant les surfaces internes et externes de l’ovule humain. Dans le symbole résonnant de la fleur, la zona pelucida est une métaphore renvoyant à une réalité : les codes de toutes les possibilités existent de façon holographique à l’intérieur de chaque cellule du corps humain, sous forme potentielle. La Vie par le biais des outils que sont le choix et le libre arbitre, active ces réalités potentielles qui répondent à l’inertie de la création focalisée à travers le résonateur qu’est le corps. Il semble que ce soit les expériences de la vie elle-même qui déterminent quels patterns sont activés. L’aspect le plus important de la géométrie sacrée, la science de l’être, est le savoir par lequel on active consciemment les codes afin de doter les patterns de vie de « Volonté ». Ce sont là nos expériences choisies.

La façon dont les patterns sacrés ont été appliqués sur la pierre demeure un mystère en lui-même. Ces magnifiques codes géométriques n’ont pas été gravés peints ni sculpté sur les murs de dur granite rose. Ils sont littéralement brûlés dans la pierre grâce à un processus encore inconnu aujourd’hui. Partout dans les Tables d’Émeraude de Thot, on fait référence à cet ancien code sous le nom de Fleur de la Vie.

« Profondément dans le cœur de la Terre, se trouve la fleur, la source de l’Esprit qui lie tout dans sa forme. Car sache que la Terre vit dans son corps tout comme tu vis dans ta propre forme. La Fleur de la Vie est comme ton lieu propre de l’Esprit et jaillis à travers la Terre comme la tienne coule à travers ta forme. » Les tables d’émeraudes de Thot, table 13.

[…] Dans ces patterns, on peut trouver le fondement des codes de toutes les religions, des ordres sacrés, des lois métaphysiques et de certaines parties de la science qui ont été structurées, tant dans les temps anciens que modernes. L’idée que la science moderne constitue un sous–ensemble, ou une partie de la science, fait référence à la validité de la science tout autant que son incomplétude. La sagesse de la technologie occidentale est fondée sur une compréhension partielle et s’en trouve donc déformée. On peut voir les « lois » de la physique comme des vérités locales ; elles décrivent des patterns d’énergie tels qu’ils sont observés dans les limites des paramètres de l’expérience. La loi universelle qui s’applique à toute la création est celle de l’énergie expressive : « Un changement dans la fréquence de l’énergie entraîne un changement dans les patterns selon lesquels l’énergie s’exprime. »

Cette loi fournit une clé pour déchiffrer les codes de création dans le vocabulaire du langage sacré et pour observer soi-même les patterns de vérité. La tradition judéo-chrétienne, l’hindouisme, le bouddhisme, le taoïsme, les ordres de la main rouge, l’Aube dorée, la Croix d’Émeraude, la Croix d’Améthyste, la loge de la franc-maçonnerie, la Kabbale hébraïque, toutes ces doctrines sont enracinées dans la connaissance de la relation fondamentale entre l’humanité, le(s) Créateur(s) et le monde. […]

« La Fleur de la Vie fournit un modèle finit de ce qui est essentiellement une matrice infinie sous-jacente à la fibre de la création. »

[…] La matrice de la création, la structure sous-jacente à toute forme et qui en guide la propagation et l’existence même, existe vraiment sous forme de grilles hiérarchisées et inter reliées. Mais celles-ci ne sont pas de nature cubique ni rectangulaire. Elles sont plutôt fondées sur les sphères ; en fait, sur des sphères à l’intérieur de sphères : la Fleur de la Vie 🙂 C’est sur ce cadre et sur les plans d’intersection créés par les cellules-sphères inter reliées que l’énergie-information-lumière est dirigée, déplacée et propagée à toute la création. […] Sources : Gregg Braden l’éveil au point Zéro. Passages tirés du chapitre 2 consacré au langage de la création. Ariane éditions 1998. (AW RA La Résurrection de la lumière)

« Toute matière provient d’une force et n’existe que par celle-ci […]. Nous devons présumer l’existence, sous cette force, d’un Esprit conscient et intelligent. Cet Esprit est la matrice de toute matière. » Max Planck, 1944. C’est ainsi que Max Planck, père de la théorie quantique, décrivit la Divine Matrice, un champ d’énergie universel unissant tout ce qui existe. La Divine Matrice est notre monde. Elle est aussi tout ce qui existe dans notre monde. Elle est nous et tout ce que nous aimons, créons et expérimentons. Vivant dans la Divine Matrice, nous exprimons, comme artistes, nos passions, nos peurs, nos rêves et nos désirs les plus secrets au moyen de l’essence d’un mystérieux canevas quantique. Mais nous sommes ce canevas autant que les pinceaux. Dans la Divine Matrice, nous sommes le contenant dans lequel existent toutes choses, le pont reliant les créations de notre monde extérieur, ainsi que le miroir qui nous montre ce que nous avons créé 🙂

« Quand nous nous comprenons, c’est-à-dire en toute conscience,
nous comprenons aussi l’univers, et la séparation disparaît.» Amit Goswami, physicien

[…] L’une de ses histoire les plus émouvantes m’a hanté des années durant. Il s’agissait d’un jeune homme dans la vingtaine à qui l’on avait diagnostiqué une maladie cardiaque rare et qui, selon les médecins, lui serait fatale. Marié et père de deux jeunes enfants, il était aimé de son entourage et il avait toutes les raisons du monde de vouloir vivre longtemps et en bonne santé. Au moment où Neville (The Power of Awareness – Auteur du pouvoir de la Conscience) fut appelé auprès de lui, le jeune homme avait perdu tellement de poids qu’il était « presque squelettique ». Il était si faible qu’il avait même de la difficulté à parler mais il accepta d’écouter Neville et de lui signifier sa compréhension tandis que celui-ci lui faisait part du pouvoir des Croyances. Du point de vue de notre participation à un univers dynamique et évolutif, il ne peut exister qu’une seule solution à n’importe quel problème : un changement d’attitude et de conscience. Dans cette optique, Neville demanda au jeune homme d’imaginer que sa guérison avait déjà eu lieu. Comme l’a suggéré le poète William Blake, la frontière est très mince entre l’imagination et la réalité : « L’homme est tout imagination. » Tout comme le physicien David Bohm avance que ce monde est la projection d’évènements ayant lieu dans une sphère de réalité plus profonde, Blake poursuit : « Tout ce que tu perçois, bien qu’il semble que cela soit à l’extérieur, est en réalité intérieur, dans ton imagination, et ce monde mortel n’en est que l’ombre. » Par le pouvoir de la focalisation consciente sur les créations de notre imagination, nous donnons le « coup de pouce » qui les mène à traverser la frontière entre l’irréel et le réel 🙂

En une seule phrase, Neville explique comment il a prononcé les mots qui aideraient son nouvel ami à modifier ses conceptions : « Je lui ai suggéré d’imaginer l’expression d’incrédulité sur le visage du médecin alors que celui-ci, contre toute attente, le découvre en rémission après le dernier stade d’une maladie incurable, le réexamine, puis s’exclame plusieurs fois : « C’est un Miracle !» Vous devez bien deviner pourquoi je vous raconte cette histoire. Le malade a pris du mieux. Quelques mois plus tard, le visionnaire a reçu une lettre lui apprenant qu’en effet le jeune homme s’était miraculeusement remis. Quand Neville le revit, il était en parfaite santé et vivait heureux avec sa petite famille. Le jeune homme révéla que, depuis le jour de leur première rencontre, il avait vécu « en présumant qu’il était déjà guéri » au lieu simplement espérer guérir, et que c’était là le secret. Nous découvrons ici ce qui fait passer nos désirs de l’imagination à la réalité de notre vie concrète : Notre capacité de sentir que nos rêves sont déjà réalisés, que nos désirs sont comblés et que nos prières sont déjà exaucées. Ainsi, nous partageons activement ce que Wheeler appelait notre « Univers participatif ». (Synergie) […] Sources de ce court passage : Gregg Braden la Divine Matrice Unissant le temps et l’espace, les miracles et les croyances. Ariane Édition 2007.

(1)On appelle aussi l’Osirion « le Temple de la Résurrection ». La légende égyptienne veut que ce site soit celui où l’épouse d’Osiris, Isis, apporta les parties du corps de son défunt mari afin qu’elles soient rassemblées de nouveau et habitées par la Vie 🙂

Gregg Braden : Le champs d’énergie qui unifie tout dans l’univers 🙂
— > A VOIR ABSOLUMENT <—

Pour info : Gregg Braden est l’auteur de nombreux best-seller internationaux et est reconnu comme un pionnier dans la tentative de construire un pont entre science et spiritualité. Ses livres les plus connus sont : Le code de Dieu, La Divine Matrice, Secrets de l’art perdu de la prière, L’effet Isaïe, Marcher entre les mondes et La Guérison Spontanée des Croyances. Les voyages de l’auteur dans des hauts-lieux spirituels, unis à ses connaissances et à ses compétences dans le domaine des sciences de la mécanique, ont fait de lui un spécialiste qui est parvenu à remettre au centre de notre vie quotidienne les enseignements bénéfiques des traditions du passé. C’est dans les lieux qu’il a visités pendant plus de vingt ans qu’il a mené ses recherches, étudiant des textes oubliés afin de découvrir leurs secrets intemporels.

Gregg Braden occupa des postes allant de celui de Géologue Informaticien, auprès de la compagnie « Phillips Petroleum », à celui de Concepteur expert de systèmes informatiques, pour le compte de la société « Martin Marietta Aerospace ». En 1991, il devint le premier Directeur des opérations techniques pour la mise en place du réseau Cisco Sistems, où il s’occupa du développement de l’équipe d’assistance globale qui assura le bon fonctionnement de l’actuel Réseau Internet. Les diverses crises mondiales qui éclatèrent à la fin du XXème siècle, l’incitèrent à abandonner le monde de l’entreprise pour se consacrer à la recherche de solutions aux grands problèmes actuels. Il est aujourd’hui considéré comme une autorité reconnue parmi ceux qui s’attachent à relier les connaissances du passé à la science, à la médecine et à la paix de demain. […]

Mot de passe de la vidéo ci-dessus : divinematrice

Dans cette conférence présentée a Milan, Gregg Braden nous explique ce qu’est le langage de la divine matrice (ce champs d’énergie qui unifie tout dans l’univers) et ce qu’il appelle la nouvelle science. Contrairement, dit-il, à la science classique qui considère que l’espace n’est fait que du vide, la nouvelle science tend à prouver que l’espace est une matière vivante, vibrante et intelligente. C’est un champ d’énergie avec lequel nous inter-réagissons à chaque instant de notre vie par les pensées que nous entretenons et les sentiments que nous ressentons. En comprenant le langage de l’émotion humaine qui nous permet de communiquer avec ce champ, nous avons le pouvoir de guérir les maux qui nous affectent aussi bien personnellement que collectivement.

Le Pouvoir du subconscient 🙂

Afin d’aller encore  plus loin :

fleur-de-vie-arc-en-ciel

—>> 01En Savoir davantage sur la Fleur de la Vie <<—

Arbre-de-vie-150

—>> 02Découvrir le Symbolisme/La Vision de l’Arbre de Vie <<—

«Aucun problème ne peut être résolu sans changer
le niveau de Conscience qui l’a engendré.» Albert Einstein.

guarantie

NB : Tout ce que nous ressentons, que ce soit en positif ou en négatif, détermine la fréquence vibratoire à laquelle nous évoluons. Ainsi nous attirons à nous, les gens, les événements et les circonstances qui se situent sur notre même fréquence vibratoire … Le Mandala de la Fleur de Vie nous aide dans ce travail … Je dirai même plus : La fleur de Vie est un des plus puissant levier d’attraction de l’univers 🙂

Ps : Ce texte est une suite logique aux précédents, celui-ci, plus exactement 🙂

*********************

  • Digg
  • del.icio.us
  • Reddit
  • Scoopeo
  • Facebook
  • MisterWong
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Live
  • MySpace
  • Diigo
  • FriendFeed
  • LinkedIn
  • Identi.ca
  • viadeo FR
  • email
  • Netvibes
  • Wikio FR

Argent Internet

lespacearcenciel.com

↑ Grab this Headline Animator





Laisser un Commentaire





(Pensez à Personnaliser votre avatar !)


*