lespacearcenciel.com

lespacearcenciel.com changer de vie grâce à Internet :-)

Le Futur est Ici : Argent Internet

Entries Comments



Au sujet de l’argent – Quelle société pour Demain ?

17 février, 2009 (06:45) | Politique | By: lespacearcenciel

Au sujet de l’argent – Quelle société pour Demain ?*

À force de commenter sur pleins de sites au sujet de l’argent et d’un modèle possible pour la société de demain j’ai donc décidé d’écrire ce texte (Je vais faire court) pour éviter à nouveau encore et encore de me répéter. Sur ce site donc, vous avez des (Billets, ce qu’on appelle plus couramment des articles et, sous ces mêmes articles, vous avez des liens qui conduisent vers d’autres articles relatifs sur le sujet que vous venez de lire…)

Largent n’est pas un problème, c’est son utilisation et sa redistribution qu’il importe aujourd’hui de maitriser et le tout dans une certaine conscience. (Si cette phrase et cette idée vous pose problème, laissez tomber, n’allez surtout pas plus loin et dans ce cas, je vous conseille d’aller lire cette page.)

Second cas, si pour vous l’argent n’est pas un problème, c’est excellent ! Tout ou presque depuis des temps immémoriaux est lié à l’Argent. La monnaie représente l’échange vis-à-vis d’un bien ou d’un service. Celle-ci n’est pas faite pour qu’on l’accumule, mais pour favoriser sa distribution ; Son échange ! (Pour moi la monnaie est quelque chose de fémininLa semeuse sur le Franc – que l’on a masculinisé. Que l’on a perverti ou corrompu par faiblesse humaine et manque de conscience. C’est un problème lié à notre évolution, à nos peurs, à la sexualité etc.) C’est notre avidité à vouloir le conserver pour faire pression sur autrui ou par désirs qui nous conduit au pouvoir. C’est-à-dire à l’aspect négatif, ténébreux, chaotique de nous-mêmes. L’argent, la monnaie, est le principe artificiel favorisant habilement grâce à la facilité qu’il procure, le fait de ne pas avoir à se remettre en question, à ne pas regarder dans le miroir et donc par extension à ne pas ou prou travailler sur l’évolution de notre âme.

Une fois que l’on a passé ce cap de compréhension, nous pouvons à présent passer à l’idée de la redistribution. L’argent n’est pas un souci, vis-à-vis du travail. Chaque être humain fait quelque chose. S’occupe comme bon lui semble et parfois peut être trop, il ferait bien de se poser ça ne lui ferait que du bien. (La méditation) Or, c’est son propre jugement à s’occuper de son temps qui pose problème pour ceux qui ont besoin de main d’œuvre. Et là on en revient au pouvoir, on fait pression pour contrôler, on appauvrit volontairement pour empêcher les gens de penser de façon à encore plus les exploiter. On ne travaille pas pour ne pas gagner de l’argent. Dès qu’il y a une activité, l’objectif étant de faire des profits. (Les entreprises) Nous sommes dans la pensée duelle. J’ai besoin de mains d’œuvre, comment faire pour obliger les gens qui ont d’autres occupations à venir travailler chez moi ? Tout simplement par obligation, choix forcé pour continuer à vivre, payer les traites, crédits, loyers, nourrir les enfants etc.

De la pensée duelle, et aujourd’hui à cause du manque d’emploi, ce sont des familles tout entières qui vont subir la crise de plein fouet, avec ce que cela comporte comme flots d’injustices et de souffrances. L’individu (état/patron) qui avait consenti des lois et barrières minimales dans le passé pour obtenir la coopération des gens de façon forcés en reversant en contrepartie un salaire dérisoire + avec l’Aide des banques (les crédits) en vue de permettre aux ouvriers et employés d’avoir juste ce qu’il faut pour vivre et pour qu’il ne se pose surtout pas de question. Aujourd’hui ce minimum est remis en question pour cause de crise et du manque d’emploi qui a assuré un certain bon fonctionnement de ce système archaïque jusqu’à aujourd’hui. C’est-à-dire que ceux qui avaient établi ces règles depuis des générations pour éviter de se remettre en question, son forcés aujourd’hui de le faire ; ou vont l’être d’ici très peu de temps pour cause de vifs mouvements sociaux ! Mais comme pour eux c’est un acquis, ils ne comprennent non seulement pas ce qui se passe, mais ça ne leur viendrait pas à l’idée qu’il y a un problème. Non pourquoi, puisqu’il en a toujours été ainsi… ! Or de l’argent il y en a puisqu’ils font des profits. (D’importants bénéfices, mais ils ne veulent « pas le Redistribuer », ou d’une façon ciblée : les actionnaires via la bourse.) Mais ils ne veulent surtout pas les partager avec les ouvriers et employés afin de maintenir en place leurs privilèges grâce à la participation consentante de l’état. Qui lui aussi y trouve son compte par les impôts et les taxes diverses… Sauf qu’aujourd’hui, ce qui avant était du côté des patrons, le manque d’éducation, le contrôle de l’information, celle-ci est en train de se démocratiser pour arriver grâce à Internet dans tous les foyers. À présent le chantage du pouvoir ne tient plus. Il y en a que pour quelques mois avant la grande Implosion du système. La société va exploser de l’intérieur. Normal, puisque c’est ce même intérieur qui n’a jamais voulu se remettre en question.

La seule solution pour l’arrêter, la minimiser et éviter le pire, étant la redistribution avec annulation de la dette. La création d’une banque d’état et la mise en place séance tenante d’un revenu UNIVERSEL pour chacun. La société de consommation telle que nous la connaissons aujourd’hui arrive à sa fin. Son déclin est en marche du fait de sa surproduction dans tous les pays du monde conduisant jusqu’au non-sens. Il y a beaucoup trop de concurrence. Nous en sommes arrivé à un cap évolutif. Une crise évolutive comme dirait Satprem ! Si nous n’y prenons pas garde nous allons exploser avec elle. C’est une bombe (Le peuple) que nous avons dans les mains (Enfin, plutôt côté du gouvernement… !)

Soit donc nous effectuons tous ensemble cette transition en arrêtant de raconter des conneries aux gens, et puis de toute façon ça ne prend plus ; il faut donc s’attendre à quelques légers petits couacs… !!!

Établir un REVENU UNIVERSEL SUFFISANT pour tous va permettre de gagner du temps afin que tous ensemble, riches et pauvres effectuons la transition sans accrocs. Tout le monde y sera gagnant. La société comme le peuple ; et qui plus est le peuple en sera même reconnaissant au pouvoir en place. Le pouvoir a TOUT à y gagner, mais comme il est dans l’illusion et l’incompréhension que j’ai nommée plus haut, il y a 99% de chances qu’il ne fera rien. Et là… Comme on dit… Advienne que pourra… C’est pas faute d’avoir prévenu !

Quant au modèle de la société de demain, je la vois entre le modèle d’Auroville et notre société actuelle. La science et la technologie ne sont pas contraires à l’homme, du moment que celles-ci sont utilisées en CONSCIENCE, au service de l’écologie et de la protection de la nature, de l’environnement et pour le bien-être de tous les êtres.

* Pour bien comprendre : Merci a toutes et à tous de jeter un petit coup d’œil aux liens à l’intérieur de ce présent texte. A quoi ça sert sinon que Ducros il se décarcasse 🙂

*********************

  • Digg
  • del.icio.us
  • Reddit
  • Scoopeo
  • Facebook
  • MisterWong
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Live
  • MySpace
  • Diigo
  • FriendFeed
  • LinkedIn
  • Identi.ca
  • viadeo FR
  • email
  • Netvibes
  • Wikio FR

Argent Internet

lespacearcenciel.com

↑ Grab this Headline Animator



Commentaire (FERME)

  • Comment de lespacearcenciel

    Posté le 17 février 2009 @ 7:12

  • ”

    Je n’ai pas mis le lien vers le doc l’argent dette. Car tout le monde connait. Si ce n’est pas le cas il suffit juste de taper dans le moteur de recherche du site. Dans la bannière sur la droite. Les mots : argent dette

    Amitiés 😉

  • Comment de gbinzo

    Posté le 19 février 2009 @ 12:33

  • ”

    merci hugues 🙂
    auroville (l’idée est intéressante) même s’il existe quand même une hiérarchie a auroville .
    dans le discours de la mère elle dit qu’ auroville n’appartient à personne, il faut juste le être le serviteur volontaire de la conscience divine.
    ce qui n’est plus le cas aujourd’hui à auroville

    Mais pourrait-il exister dans une commune française un systeme similaire à celui d’auroville ???
    réunir architecte, agriculteur , économiste, ingénieur, etc…
    il y a bien un maire qui serait intéressé par une idée similaire !
    NON ?!

    amitiés

  • Comment de lespacearcenciel

    Posté le 19 février 2009 @ 13:23

  • ”

    Bonjour gbinzo,

    Merci à toi surtout 🙂
    Tout à fait rien ne l’empêche entre personnes intelligentes. On peut tous vivre dans une ville et échanger tous ensembles. Ce qui manque c’est la bonne volonté ainsi que la CONSCIENCE POSITIVE, qui elle fait souvent cruellement défaut !

    Amitiés 😉

  • Comment de feegraphic

    Posté le 19 février 2009 @ 14:49

  • ”

    L’argent sera toujours un problème tant qu’il sera considéré comme moyen d’élévation hiérarchique dans la société. Et non comme un moyen basique de nous faire évoluer. Enfin c’est ma perception …

  • Pingback de Petite Réflexion sur l’ouvrage de AJH Une alternative de société – l’écosociétalisme | lespacearcenciel.com

    Posté le 5 mars 2009 @ 17:52

  • […] dans des tergiversations à n’en plus finir. Là où on est bel et bien d’accord, c’est qu’une autre société doit voir le jour ! Mais comment faire voir quelque chose à un aveugle ? Ce n’est pas possible ! […]

  • Pingback de Seconde Réflexion – Quelle spiritualité pour le XXIe siècle ? | lespacearcenciel.com

    Posté le 7 mars 2009 @ 12:23

  • […] leurs formations moyennant quelques pépètes afin de faire marcher leurs petits commerces qui eux-mêmes alimentent le système. Pardonnez-moi, mais il me semble encore qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Mais que […]

  • Comment de baykeur

    Posté le 12 mars 2009 @ 17:55

  • ”

    une société sans argent est possible et viable …seulement pas avec l’esprit égocentrique qui prédomine en ce monde.la base en est un authentique communisme non pyramidale.une production de « nécessité » une répartition du « travail à fournir »entre tous.suivant ces capacités. la mème « valeur » donnée au travail quel qu’il soit .la société te ,donnant en contre partie de ta participation à son fonctionnement le nécessaire à ton dévellopement et formation, physique et spirituel ,à ta santé, à ton gite et couvert,à tes loisirs voyages ect…je veux dire que c’est possible dans ce que l’on nomme l’absolu ,je pense personnellement qu’actuellement trés peu de gens sont prèt à larguer les amarres pour ce type de société où l’ego ne serait pas « dieu »…

  • Pingback de La Pensée Quantique | lespacearcenciel.com

    Posté le 12 mars 2009 @ 17:58

  • […] dès à présent encore anticiper la catastrophe ? Tout à fait ! Comment ? Ma réponse se trouve : ici – Amen […]

  • Comment de lespacearcenciel

    Posté le 12 mars 2009 @ 18:22

  • ”

    Bonjour baykeur,

    Ton analyse est très juste, sage, et très pertinente. Une sorte de carte bleue universelle ou chacun peut profiter des avantages de la société à condition que lui aussi participe à son niveau à cette même société. Mais il ne doit pas y avoir d’obligation. Je pense que c’est à chacun à le faire en son ame et conscience. Sans compétition. Avec Respect !!!
    Je pense que de toute façon, nous n’avons plus le choix. Une société avec cet exemple est obligatoire, au risque que nous disparaissions… Je ne crois pas à une société sous contrôle total par le chaos, même si c’est ce que certains voudraient bien… !!!

    A suivre donc…

    Amitiés A+,

    Hugues 😉

  • Comment de baykeur

    Posté le 13 mars 2009 @ 12:07

  • ”

    salut huges,je suis d’accord aussi pour la non obligation de participation et mème un droit de participation partiel suivant envie ce qui par ailleurs induira de la part de la société une mise en place d’un système « dégressif « suivant ton niveau /choix de participation .dans tout les cas la société se devra de procurer de quoi « vivre dignement » à chacun de ces citoyens mème non participant . l' »exclusion de l’individu » par la société n’existerait plus dans le sens ou la répartition du temps de travail nécessaire à son bon fonctionnement serait « partager » par le nombre de personnes( suivant leurs capacités ou spécialisation) pas de chomage ,..pas de course à la productivité mercantile…suivant certains dans une structure de société de ce type l’individu « travaillerait seulement de 2à4 heures par jour (ce qui n’est pas la direction voulue par notre cher président)..en fait en terme de structure de société nous n’avons à l’heure actuelle « qu un pas de coté à faire » …et un mur à détruire pour y etre. le mur de « l’égo » !! cordialement baykeur 😎

  • Comment de lespacearcenciel

    Posté le 13 mars 2009 @ 12:22

  • ”

    @ Baykeur,

    Très très bien, je dirai même plus : Tout à fait !!! A ce sujet je suis en train de réfléchir à un texte que je mettrai en ligne d’ici quelques jours. Je ne t’en dis pas plus… Je te tiens au courant dès que c’est fait…
    Je pense qu’au niveau « UNIVERSEL », malgré nos différences à chacun, nos compétences propres…, nous sentons à peu près les mêmes choses… Intuitivement…
    Et comme tu le dis, il n’y a qu’un pas à franchir pour que tout cela devienne « Réalité » 🙂

    Amitiés A+,

    Hugues 😉

  • Comment de baykeur

    Posté le 13 mars 2009 @ 18:40

  • ”

    l’idée en fait c’est si l’individu participe à 100 % par son temps de travail donc son temps donner au collectif il a les droits ouverts au maxi( bien sur à détailler je résume ici) si l’individu décide de ne participer qu’à 80% ;il aura des droits ouverts à 80%. le truc en fait c’est qu’à l’heure actuelle c’est le marché qui décide de l’exclusion d’individus de la société.dans ce système la société a pour obligation de te fournir une place participative à 100% de base.dans tout les cas et pour ceux qui déciderait une participation à 0% la société fournirait de quoi vivre dignement à l’individu.le choix de l’exclusion ne reviendrait qu’à l’individu et non à un système capitalistique sauvage.

  • Comment de lespacearcenciel

    Posté le 22 mars 2009 @ 5:46

  • ”

    Baykeur,
    Tout à fait j’aime beaucoup cette idée. Elle est simple, logique et pleine de bon sens également 🙂
    A suivre…
    Amitiés A+ 😉

  • Comment de lespacearcenciel

    Posté le 23 mars 2009 @ 12:37

  • ”

    Petit Rappel : (Merci à Baykeur sur le Web 2 Zéro 🙂
    J’en remet une couche, mieux vaut deux fois qu’une… (Rires…)

    Les étapes historiques de notre esclavage

    15 août 1971 : dématérialisation totale de la monnaie.
    Le président américain Richard Nixon, conseillé par George Shultz (qui sera plus tard le mentor des administrations Bush père et fils), supprime la libre-convertibilité du dollar en or. Ce découplage sera suivi de mesures de dérégulation des marchés permettant des spéculations de plus en plus énormes.

    3 janvier 1973 : loi Pompidou-Giscard d’Estaing par laquelle la Banque de France abandonne son rôle de service public.
    Article 25 : « Le Trésor public ne peut plus présenter de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France. » Dès lors, sous prétexte de lutte anti-inflationniste, le recours au crédit productif public est interdit. VGE s’est exprimé sur le sujet ici.

    Mars 1973 : régime des changes internationaux flottants.
    Il n’y a plus de contrepartie métallique à la monnaie émise, seulement de la dette. Les spéculateurs peuvent s’en donner à coeur joie avec des produits financiers dérivés, en particulier sur les taux de change entre monnaies (on parie plusieurs fois sa mise, avec un effet de levier, moyennant des informations obtenues sur les pressions politiques exercées sur telle ou telle devise d’Etat).

    1987 : Alan Greenspan combat l’effondrement des bourses mondiales par l’émission pratiquement illimitée de monnaie-crédit en faveur des marchés.

    1992 : Traité de Maastricht. Prélude à un euro découplé de l’autorité des Etats.
    Abdication de fait des souverainetés nationales par privation des moyens de les exercer. Son article 104, § 1, « interdit en effet à la BCE et aux banques centrales des Etats membres, ci après dénommées « banques centrales nationales », d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des Etats membres ; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la BCE, ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite. »

    4 août 1993 : loi Mitterrand-Balladur donnant son indépendance à la Banque de France.
    Son article 3 lui interdit d’autoriser des découverts ou d’accorder tout autre type de crédit au Trésor public ou à tout autre organisme ou entreprise publique, de même que l’acquisition de titres de leur dette.

    Juin 1997 : Jacques Cheminade et Christophe Lavernhe rédigent Un plan de relance par le crédit productif, ou la nécessaire transformation de la monnaie en capital, expliquant comment les monnaies nationales sont prises en otage par les intérêts financiers depuis le renoncement de 1973 en France et le Traité de Maastricht à l’échelle européenne.
    Rejet de la proposition d’avances par la banque de France au Trésor public pour un plan de relance économique, faite par un groupe parlementaire français, jugée contraire au Traité de Maastricht et au choix effectué en 1973.

    12 mai 1998 : loi Chirac-Jospin, intégrant la Banque de France au Système européen de banques centrales (SEBC) et à la BCE.
    Le Traité de Maastricht prévoyant déjà que « l’objectif principal du SEBC est de maintenir la stabilité des prix ».

    1999 : vote aux Etats-Unis du Gramm-Leach-Bliley Act, qui annule le Glass-Steagall Act voté sous la présidence Roosevelt.
    Désormais, il n’y a plus de séparation aux Etats-Unis entre banques de dépôt et banques d’affaires, et les banques sont autorisées à fusionner avec des sociétés d’assurance. Chute de la « muraille de feu » prudentielle. L’Europe, elle aussi, déréglemente.

    Mai 2005 : rejet par le peuple français du Traité constitutionnel européen qui, dans son article III-181, aurait « constitutionnalisé » l’article 104, § 1 du Traité de Maastricht.

    2007-2008 : le Traité de Lisbonne reprend (article 123 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne) l’article 104, §1 du Traité de Maastricht.
    L’objectif est bel et bien d’abandonner la création monétaire aux banques privées, dans un contexte de mondialisation financière sans limites.

    LA CREATION MONETAIRE NOUS APPARTIENT

    L’Argent Dette de Paul Grignon
    http://www.bankster.tv/

  • Comment de baykeur

    Posté le 24 mars 2009 @ 13:38

  • ”

    salut huges,la question en l’occurence est voulons nous reprendre la création de la monnaie où nous débarrasser d’un système qui sera toujours inégalitaire,manipulateur,avide,amorale pour s’accaparer…la monnaie!ce système créer des prédateurs malsains et tous systèmes pyramidales créer des prédateurs malsains « etre vizir à la place du vizir »…complexe de supériorité qui n’est en fait que la peur de l’autre…c’est en fait une éducation de vie une « culture » à inventer, à créer,afin de dépasser « la mèdiocrité » qui donne la direction de société actuelle.combien le veulent vraiment ?combien sont près à larguer les amarres de ce système ?fort peu car chacun à son excuse,ses chaines,son petit « à moi » qu’il a peur de perdre .c’est humain et les « élites s’en servent trés bien pour conserver leurs égémonies sur les peuples.plus il y aura de gens qui n’auront plus rien à perdre plus nous nous approcherons d’une possibilité de changer le fondement de cette société.

  • Comment de lespacearcenciel

    Posté le 24 mars 2009 @ 15:58

  • ”

    Encore une excellente analyse de ta part. Tout à fait, c’est la peur qui nous empêche tous de passer à autre chose. Ceux qui sont en haut sont la concrétisation de ceux qui votent, c’est à dire le bas, la grande majorité !
    Plus nous serons nombreux à être conscient que la peur nous conduit justement ou nous ne voulons surtout pas aller, plus tôt une autre société, plus en harmonie avec la planète et les hommes sera possible.
    Pour commencer c’est à chacun de faire ce travail. Les choses ensuite viendront d’elles mêmes.
    Aujourd’hui est le début d’autre chose, tout est là pour que la transition se fasse… La question est : va t’elle se faire… ? Le voulons nous vraiment… ? C’est aujourd’hui au peuple de France et d’Europe de voir…

    Amitiés à toi A+,

    Hugues 😉

  • Pingback de Un Revenu Universel de 1400 euros Net pour Tous | lespacearcenciel.com

    Posté le 16 janvier 2010 @ 0:53

  • […] cette page ICI, j’ai mis la vidéo ci-dessus qui provient de son site et qui fait suite à ce texte ; lire également celui-ci. Les deux sont à lire et à re-lire en Urgence… (Avant un […]


    Par Respect de Votre Vie Privée
    Les Commentaires sont Clos !
    (Merci de Votre Compréhension)

    (FERME)

    (FERME)

    (FERME)


    (Pensez à Personnaliser votre avatar !)


    *