lespacearcenciel.com

lespacearcenciel.com changer de vie grâce à Internet :-)

Le Futur est Ici : Argent Internet

Entries Comments



Toujours une Place…

22 juillet, 2011 (03:56) | Abondance :-) | By: lespacearcenciel

Toujours une Place

[…] À Okinawa, que l’on soit mort ou vivant, on a toujours une place. À quelque âge que ce soit. Et si la place ne nous est pas donné, on la prend. La notion de « retraite » est très différente de celle que nous connaissons. Dans nos pays, la retraite est souvent synonyme de déclassement. Du jour au lendemain, une personne dont la vie était occupée et valorisée par une fonction se retrouve « débranchée« . Si elle ne s’est investie dans aucune activité personnelle, culturelle, sociale, et pour peu que sa vie familiale ou affective soit peu satisfaisante, elle risque la déprime. On constate dans nos sociétés que ce passage est devenu en soi un facteur de risque de surpoids : chute de l’activité physique, remplissage stomacal qui cherche à combler les autres vides, de pathologies diverses et d’accélération du vieillissement.

Si pour de nombreux japonais, eux aussi très « instrumentalisés » par les systèmes scolaires et économique, le risque est similaire, c’est rarement le cas à Okinawa où la petite économie des retraités est très dense. Déjà les femmes s’attendent à vivre dix, vingt, trente ans ou plus seules. La plupart d’entre elles n’ont aucune envie de se morfondre dans leur coin. Elles ont toujours été actives et se préparent souvent une activité bien avant de se retrouver isolées et démunies. Une fois veuves, c’est une nouvelle vie qui commence. Elles vont vendre les produits de leur jardin au marché, se lancent dans l’artisanat, ouvrent de petits commerces : restaurant, boutique de fleurs… Et parfois, ce sont les hommes qui se retrouvent seuls. Eux aussi rebondissent et continuent  de pêcher à leur rythme, deviennent chauffeurs de taxi ou vont aider leurs enfants dans leur affaire… par ailleurs, 80% des Okinawaïens s’investissent dans des activités : ils jouent de la musique, chantent, se retrouvent sur les terrains de jeu, pratiquent le tai-chi ou les arts martiaux, assistent ceux qui en ont besoin…

« Shikinoo, chui shiiji, shiru, kurasu. »
« Nous sommes faits pour vivre par les autres et pour les autres. » – Proverbe d’Okinawa.

Des traditions ont tissé dans toute la société un réseau très dense de soutien. (NB .: Surtout après la Guerre…) C’est le cas de yuimaru, de moai et de ayakaru. Yuimaru signifie « cercle de connexion« . C’est une tradition d’entraide et de partage issue de la culture rurale et, très certainement, de la nuit des temps, lorsque la vie grégaire était une nécessité pour survivre. Que ce soit pour les récoltes, pour construire une maison ou en cas de coup dur, tous se mobilisent. À Okinawa, et c’est malheureusement un exemple très rare, cette tradition est restée vivante dans tout le tissu social, y compris urbain, même si les conditions de vie sont aujourd’hui plus faciles. Elle a, hélas, tendance à se perdre chez les plus jeunes. Une histoire recueillie par l’équipe de l’étude sur les Centenaires donne une idée de la manière plus subtile par laquelle yuimaru reste présent. Dans un village, un couple très âgé tenait une épicerie. Après le décès de son mari, la dame a commencé à avoir quelques difficultés à garder un approvisionnement suffisant. Parfois, ce qu’elle vendait n’était plus très comestible. Mais l’ensemble des villageois ont continué à fréquenter la boutique comme avant, à venir discuter avec la dame, à acheter quelque chose, même si, parfois, ils ne le mangeaient pas, afin qu’elle se sente faire partie de la communauté. C’est yuimaru qui permet à la plupart des centenaires, même les plus autonomes, de continuer à vivre chez eux. Il y a toujours quelqu’un pour faire les courses, le ménage, pour voir si tout va bien, tenir compagnie, donner les nouvelles, apporter du thé ou un petit extra, pour venir jouer d’un instrument ou chanter…

Moai pourrait se traduire par « rencontres coopératives« . La famille, les amis, les voisins, les femmes comme les hommes cultivent des amitiés, se retrouvent en cercles, par exemple pour partager chaque semaine le thè, les nouvelles, chercher des solutions à des problèmes et, surtout, pour le plaisir de se retrouver. Un pot est placé au milieu de la table et chacun y met une somme sur laquelle tous se sont mis d’accord, et le plus démuni repartira avec. Ces cercles se caractérisent par une grande stabilité. Les enquêteurs de l’étude des centenaires ont découvert un groupe de personnes qui se connaissent depuis l’école primaire et qui, depuis quatre vingt ans, se réunissent régulièrement. Lorsque je relate cet aspect de la vie d’Okinawa en Europe, on imagine que c’est un phénomène résiduel des coins reculés de l’île. Pas du tout. Plus de la moitié de la population, les jeunes comme les vieux, et ceci malgré une forte immigration en provenance des îles principales du Japon, participent à des moai. Et la plupart des gens interrogés révèlent qu’ils font partie de plusieurs moai, parfois jusqu’à huit ! […] Sources .:  Okinawa, un programme global pour mieux vivre. Dr Jean-Paul Curtay.

PS .: Il y a un petit moment déjà que je voulais vous faire suivre cet excellent texte… (Manque de temps…) Aujourd’hui c’est donc chose faite 🙂 – Ce texte sonne comme une évidence. Pourtant dans un monde ou la compétition forcenée et l’individualisme assassin nous coupe un peu plus chaque jour de nous-mêmes, de nos vraies valeurs, de ce que nous sommes vraiment chacun en essence. Il faut espérer qu’en ces jours difficiles, un peu plus de personnes se réveillent enfin. Il est temps ! Car après, malheureusement, il risque fort que ce soit trop tard…

« La pierre n’a point d’espoir d’être autre
chose, s’assemble et devient Temple. » Antoine de St-Exupéry.

*********************

  • Digg
  • del.icio.us
  • Reddit
  • Scoopeo
  • Facebook
  • MisterWong
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Live
  • MySpace
  • Diigo
  • FriendFeed
  • LinkedIn
  • Identi.ca
  • viadeo FR
  • email
  • Netvibes
  • Wikio FR

Argent Internet

lespacearcenciel.com

↑ Grab this Headline Animator



Commentaire (FERME)

  • Comment de Arc en Danse

    Posté le 22 juillet 2011 @ 10:39

  • ”

    Ah enfin, un texte sur la coopération/synergie les uns avec les autres dans un autre contexte qu’internet… ! Super !!! C’est extrêmement important par les temps qui courent !! La solidarité devient de plus en plus nécessaire face à la crise économique qui se profile !! (une grave crise annoncée par le LEAP (Laboratoire Européen d’Anticipation Politique, vous pouvez chercher leur site internet, ils ont publié un livre dont le titre est « Crise mondiale, en route pour le monde d’après. Il est marqué en sous titre « La crise n’est pas seulement la « fin du monde d’avant » mais c’est également une formidable occasion de construire un « monde d’après » ) , pour octobre 2011 !! Je conseille de se préparer en faisant des potagers, des provisions et en créant une solidarité entre voisins comme l’article ci-dessus) !!

  • Comment de Catherine

    Posté le 22 juillet 2011 @ 13:28

  • ”

    Oui tout à fait Arc en danse tout est possible si l’on s’en donne les moyens et la détermination !
    Merci à toi Hugues pour ce texte/reportage j’avais déjà vue un reportage dans ce sens sur Arte je pense.
    Nous avons les exemples vivant sur cette magnifique Terre, certain veulent réduire la population à 500 millions pensant qu’il n’est pas possible de nourrir les 6 milliard alors qu’il suffit que les pays occidentaux réduisent de moitié ou complètement leur production et consommation de viande et là tout change ; tous les champs utilisés aux cultures intensives de maïs (dont du transgénique ) blé, soja, orge seront transformé après restructuration de la vie microbienne des sols par la biodynamie, bois fragmenté et autres méthodes naturelles, en des productions de légumes et vergers pour les humains.
    Je réfléchis depuis longtemps de l’impact de chacun dans sa consommation de viande et la seule qui devrait être utilisé serait les naissances de coqs, veau mâle, chevreau, agneau donc seulement les animaux mâles qui ne peuvent produire de lait ou d’œufs mais ça fait vraiment ségrégation !!
    Le clients est roi et donc peut inverser la vapeur par ses choix !
    Il y aura toujours des lapins crétins jusqu’à se que la balance penche dans le bon côté mais c’est le jeu et donc pas de critique ou de jugement !
    Le lait de vache n’est pas allergène lorsque les animaux sont respectés et que les vaches ont une alimentation naturel, courent dans les près et gardent leur cornes véritables antennes vers le ciel !
    Amitiés à tous
    Catherine

  • Pingback de L’intelligence en Action | lespacearcenciel.com

    Posté le 23 juillet 2011 @ 17:16

  • […] et vieilles habitudes. Sauf que, ne pas prendre le risque, ne serait-ce que par sécurité, de fonctionner différemment aujourd’hui. Demain, je me répète, ça risque d’être trop tard car tout va augmenter. Il va […]

  • Comment de Arc en Danse

    Posté le 26 juillet 2011 @ 20:44

  • ”

    « Le clients est roi et donc peut inverser la vapeur par ses choix ! »
    Je pense comme toi à ce sujet, Catherine 🙂 Pour la consommation de viande, il est évident que cela pose plusieurs problèmes écologiques, mais perso, ayant eu des soucis de santé, j’ai du mal à me passer de viande alors qu’avant j’ai essayé !! A défaut, j’essaye de manger le plus possible ma viande bio, même si ce n’est pas encore parfait… Car la logique commerciale l’emporte malheureusement encore trop souvent, j’ai un témoin occulaire qui a vu que l’abbattage  BIO n’est pas forcément respectueux de l’animal…


    Par Respect Pour Votre Vie Privée
    Les Commentaires sont Clos !
    (Merci de Votre Compréhension)

    (FERME)

    (FERME)

    (FERME)


    (Pensez à Personnaliser votre avatar !)


    *