lespacearcenciel.com

lespacearcenciel.com changer de vie grâce à Internet :-)

Le Futur est Ici : Argent Internet

Entries Comments



Pourquoi Rejoindre une Compagnie de Marketing Relationnel

21 juillet, 2014 (15:40) | Abondance :-) | By: lespacearcenciel

Pourquoi Rejoindre une Compagnie de Marketing Relationnel ? (1)

Boss-VS-Leader

Dans un contexte de précarité accrue du marché de l’emploi salarié et de l’incertitude concernant les systèmes de retraite. Le Marketing Relationnel est une véritable nouvelle façon de générer des revenus de matière alternative et récurrente. Ce concept d’activité économique, encore nouveau en France, est une véritable opportunité pour se mettre à son compte sans risque et sans hypothéquer son avenir auprès des banques. Le Marketing de Réseau est pour celles et ceux qui envisagent ou qui ont un jour rêvé de prendre leur avenir en main et de travailler à plus ou moins court terme pour eux même et non plus pour un patron, d’arrondir leurs fins de mois ou de préparer un complément de retraite.

Mais y a t’il a un intérêt à démarrer une telle activité, et si oui sera t’il facile de trouver d’autres personnes à parrainer ?

Pour tout vous dire : J’ai vraiment le sentiment que le contexte économique, technologique et sociétal d’aujourd’hui est très favorable pour les distributeurs de Marketing Relationnel. Des millions de personnes sont aujourd’hui à la recherche de nouvelles solutions pour compléter leurs revenus ou créer une activité donnant accès à un niveau de vie des plus aisé.

Se lancer dans cette activité peut permettre à quelqu’un de se procurer un revenu complémentaire, tout en gardant une certaine liberté d’action. On s’organise comme on le souhaite, on peut conserver du temps pour soi sans avoir à se justifier à qui que ce soit. On maintient une vie sociale et active à travers une activité qui permet de rencontrer un grand nombre de gens. Plusieurs entreprises de marketing relationnel organisent également des concours avec voyages et croisières en prime. C’est une belle occasion de voyager à travers le monde avec des amis. Par ailleurs, un revenu complémentaire peut être utile pour aider sa famille, pour se faire des petits plaisirs et en offrir à ses proches.

Aujourd’hui, à part les fonctionnaires, (Et encore …) plus personne ne peut être assuré, de conserver son emploi à vie. Beaucoup aimeraient vivre autre chose, mais ils ne savent pas comment. Le marché de l’emploi est très instable. Cela vaut-il le coup de postuler pour un autre poste avec les risques que cela comporte (nouvel environnement, intégration d’une nouvelle équipe …) Et puis au final, le risque d’être licencié est le même ! Créer son entreprise peut être une idée. Mais comment faire ? Sur quel marché ? Et puis il faut des capitaux, il faut de la disponibilité qui implique qu’on mette fin à son emploi actuel. Ce n’est pas toujours possible.

Entreprendre une activité de marketing relationnel peut permettre de démarrer en complément d’activité. De prendre du temps pour constituer son réseau, son équipe. Lorsque les revenus seront suffisants, et seulement à ce moment là, on pourra alors prendre la liberté de choisir de quitter son emploi et de s’orienter vers autre chose ou de faire de son activité en marketing relationnel son activité principale.

Il peut apparaître paradoxal alors qu’un grand nombre de personnes recherchent une certaine sécurité, d’autres se sentent étouffés par cette sécurité qu’ils perçoivent comme une prison. Par exemple, nombre de fonctionnaires européens sont déprimés car il leur semble qu’ils tournent en rond, mais en même temps, ils ne peuvent pas sortir du système car ils pensent qu’ils ne pourraient jamais trouver un revenu équivalent à ce qu’ils gagnent dans cette structure. Le marketing relationnel peut leur permettre de prendre le temps de créer ce revenu de substitution et de quitter ce qui n’a plus de sens pour eux une fois que leur réseau s’est suffisamment développé.

Nombreux sont aussi ceux qui apprécient leur travail et ne souhaitent pas en changer. Pourtant ce travail intéressant ne leur permettra jamais de s’offrir plus que leur quotidien actuel, et ils désespèrent de gagner au loto. Ces personnes là peuvent prendre la décision de démarrer une activité complémentaire, pour gagner les quelques centaines d’euros par mois qui peuvent faire la différence parfois pour le financement de l’achat d’une maison, ou s’offrir ces vacances au bout du monde une fois par an.

Aujourd’hui, en France, environ une personne sur dix recherche du travail. Même si beaucoup ne sont pas prêts à se lancer dans une activité indépendante, certains sont prêts à prendre des risques pour s’en sortir, mais souvent, sans savoir vers quelle direction s’orienter. La vente en réseau peut être une piste. Ils trouvent un partenaire qui est prêt à passer du temps, à les former. Ils ont la possibilité de travailler en équipe, ils retrouvent une vie sociale.

Les jeunes peuvent aussi se sentir désorientés. L’accès à l’emploi est difficile. Créer son entreprise n’est pas chose simple. Il faut des capitaux, une idée et de l’aide. Avec une activité de vente en réseau, un jeune peut acquérir une expérience extraordinaire en peu de temps. Il va vivre des expériences très fortes et pourra s’en servir tout au long de sa vie professionnelle, même s’il décide de faire autre chose un peu plus tard. La vente en réseau peut être un formidable tremplin pour créer de contacts, se former, clarifier ses idées, prendre confiance en soi et apprendre à déterminer ses buts et les atteindre.

Un grand nombre de femmes éprouvent des difficultés à concilier vie familiale et vie professionnelle. Elles souhaitent passer du temps avec leurs jeunes enfants, ne sont pas prêtes à subir les contraintes horaires d’un emploi classique, mais ne souhaitent pas non plus « être à la maison ». Une activité de marketing relationnel peut leur permettre de trouver cet équilibre. Elles peuvent gérer leur horaire, s’organiser plus facilement avec leur partenaire de vie.

Une façon très agréable de vivre son couple est de se passionner pour un projet de vie commun. Les couples qui regrettent de ne pas se voir de la journée, de rentrer épuisés, de ne rien pouvoir accomplir ensemble trouveront dans le marketing relationnel une opportunité de travail en couple, leur permettant d’intégrer leur vie professionnelle dans leur vie familiale. Même si ces personnes travaillent beaucoup, le fait d’être ensemble, de partager cette envie commune de résultats est une source de motivation supplémentaire.

C’est la raison pour laquelle il peut être prudent de démarrer cette activité parallèlement à une autre activité déjà établie, ou en complément du revenu régulier de son conjoint.

Comme nous venons de le voir, pour développer cette activité de façon vraiment lucrative (c’est-à-dire développer le réseau et ne pas se limiter aux ventes), on ne peut rester tout seul. Il faut trouver des partenaires pour développer son réseau, mais pas n’importe lesquels. Il faut que les nouveaux partenaires puissent prendre conscience de leur propre intérêt à se lancer dans cette activité, et qu’ils n’entreprennent pas le marketing relationnel pour faire plaisir ou servir les intérêts de celui qui les parraine.

En même temps, un secret de la réussite dans le marketing relationnel est de ne pas se précipiter, dès qu’on découvre cette nouvelle forme de distribution, pour en parler avec tous ses amis et connaissances. L’enthousiasme d’un nouveau distributeur peut être parfois contreproductif. Pierre veut tellement convaincre son ami André de l’intérêt de démarrer cette activité que son ami va finir pas douter. Il pensera que Pierre doit avoir des raisons cachées. « S’il insiste de la sorte, c’est parce qu’il a un intérêt, lui, à ce que je démarre. Il me fait miroiter des choses pour moi, alors que c’est uniquement lui qui a intérêt à ce que je me lance dans ce projet. » Pierre peut y perdre ses amis, malgré sa bonne foi, en ne se rendant pas compte que son insistance va être suspecte !

Le rôle de Pierre n’est pas de convaincre ses amis du bien fondé de démarrer une activité avec lui, mais de chercher dans son entourage les gens qui ont vraiment envie de changer quelque chose dans leur vie. Il ne sert à rien de donner de l’eau à quelqu’un qui n’a pas soif.

Le marketing relationnel n’est pas pour tout le monde. Certaines personnes sont contentes de ce qu’elles font, ont le sentiment de gagner suffisamment d’argent et ont des projets qui leur tiennent à cœur. Heureusement 🙂

Certaines personnes recherchent quelque chose mais, pour des raisons qui leur sont propres, ne se sentent pas prêts à démarrer une telle activité. C’est tout à fait légitime.

Pierre doit accepter que tous ses amis ne vont pas démarrer avec lui. Il n’est pas là pour convaincre, mais pour proposer. Même s’il a besoin de parrainer des partenaires pour développer son réseau, il a avant tout besoin de s’allier des partenaires motivés à développer leur propre affaire, parce qu’ils y voient leur propre intérêt.

Pierre, comme tout distributeur, doit se considérer comme un « chasseur de tête ». Il lui faudra trouver les partenaires qui sont à la recherche de quelque chose de nouveau dans leur vie. Par les temps qui courent, nombreuses sont ces personnes en quête d’alternatives, comme nous venons de le voir. Pierre doit écouter les gens, comprendre ce qui leur manque et voir si l’activité de distributeur peut être une réponse pour eux. Il doit aider ses prospects à découvrir les raisons pour lesquelles ils vont prendre la décision se lancer avec lui ou non.

De cette manière, il ne perdra pas ces amis en insistant de manière inopportune, mais il en gagnera en ayant aidé de nouvelles personnes à atteindre leurs objectifs.

Le Monde est un Réseau. C’est un monde de Possibilités 🙂

Nous le répétons encore : Le Marketing Relationnel est certainement une des solutions les plus efficaces pour faire face aux challenges de ce que nous appelons la « mondialisation ».

Pourtant beaucoup de distributeurs, de conseillers ne comprennent pas du tout le concept de vision du futur et de globalisation de leurs affaires. Pourquoi ?

En fait, le poids des habitudes est souvent très présent. Idem du contexte social et économique. […]

—>> En Savoir Plus : Je vous laisse lire l’article de Miss Café Santé ici<<—

Chaleureusement Votre à toutes et à tous,

@ +,

Hugues.

(1) Un Texte que j’ai reçu par mail, par une personne qui voulait me recruter, il y a un peu plus de deux ans, il me semble … J’avais, à cette époque copié collé une partie de ce mail au format Word, puis placé dans mes archives, j’y suis retombé dessus par hasard aujourd’hui … Or, comme je le trouve Excellent … Je partage 🙂

«Si les hommes voulaient vraiment être libres, ils le seraient.
On ne peut pas Emprisonner 7 milliards de dissidents.» 🙂

SAEZ Jeunesse lève-toi 🙂

Mot de passe vidéo ci-dessus : saez

—->> Le Secret des Secrets en Marketing Relationnel <<—

«Aucune Progression n’est possible sans changement,
et ceux qui sont incapables de changer d’avis
sont incapables de changer quoi que ce soit.» George Bernard Shaw

*********************

 

  • Digg
  • del.icio.us
  • Reddit
  • Scoopeo
  • Facebook
  • MisterWong
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Live
  • MySpace
  • Diigo
  • FriendFeed
  • LinkedIn
  • Identi.ca
  • viadeo FR
  • email
  • Netvibes
  • Wikio FR

Argent Internet

lespacearcenciel.com

↑ Grab this Headline Animator



Commentaire (FERME)

  • Comment de lespacearcenciel

    Posté le 23 juillet 2014 @ 13:54

  • ”

    Un article emprunté sur le net à « THORE » qui explique bien certaines choses. Nous sommes sur la voie du changement et il faut en être conscient.

    Marketing de Réseau : Le business du XXIème siècle ?

    Développeur commercial, « essayiste » de la vente, comment pouvais-je passer à côté de ce phénomène planétaire qu’est le Marketing de Réseau, appelé aussi MLM (Multi Level Marketing).

    Voilà plusieurs mois que j’étudie le phénomène, rencontre des personnes travaillant dans le MLM. Dans ma propre famille, « jadis », certains ont tenté l’aventure … À ce jour, ma femme tente l’aventure depuis quelques mois. Je suis donc un spectateur privilégié et j’observe attentivement tout en décortiquant le fameux plan marketing … Pas de pub pour qui que ce soit. Cet article se veut objectif avant tout. Beaucoup de personnes ont des à priori sur cette activité. Alors par le biais de ma moitié et de mes recherches voici sans langue de bois, mon analyse. On pourrait écrire un bouquin entier sur le sujet, mais concentrons-nous sur le principal :

    Que penser du Marketing de Réseau ?

    Déjà tordons le cou à 3 préjugés récurrents :

    A – C’est de la vente pyramidale !

    FAUX – La vente pyramidale est interdite en France !

    Même si le principe est « multi-niveaux », les composants et les règles ne sont pas du tout les mêmes. La « discipline » est très encadrée par la loi et par la FVD (Fédération de la Vente Directe).

    C’est quoi la vente directe alors ?

    10 recommandations

    La différence principale entre la vente pyramidale et la vente multi-niveaux est avant tout humaine !

    Je m’explique : les sociétés dites « vente pyramidale » commissionnaient (oui, « commissionnaient » puisqu’interdit aujourd’hui) essentiellement sur le recrutement de partenaires, qui recrutaient eux-aussi des partenaires etc, etc … Tout ce petit monde « vendaient » des produits bas de gamme, faciles à concevoir et pas chers à fabriquer mais les commissions étaient ridicules. La majorité des gains perçus remontaient au sommet de la pyramide.

    La vente multi-niveaux, ne commissionne pas sur le recrutement de partenaires, mais sur la vente de produits par le biais de vendeur à domicile indépendant (VDI). Après oui, si vous recrutez un partenaire qui recrute un partenaire, qui lui-même recrute encore un partenaire, oui, vous touchez un bonus sur les ventes de votre réseau. Et toute la différence est là et c’est bien normal, vous récoltez le fruit de votre travail, de votre implication.

    Alors oui, comme dans tout domaine, des margoulins sévissent encore aujourd’hui, contournant les lois par le biais de plans marketing tarabiscotés. Si doutes ou incompréhensions, fuyez !

    B – C’est une secte !

    FAUX – Ben voyons, rien que ça !

    Si le marketing de réseau est une secte, alors tout acte de commerce est sectaire ! Les distributeurs de tout poil sont des sectes. Les pharmaciens distribuant des soins de telle marque sont des adeptes, les boulangers travaillant avec telle marque de farine sont des adeptes … Soyons sérieux et pragmatiques. Ah ! Ce n’est pas facile de sortir du système, des structures habituelles … Nous sommes tous conditionnés, mais enlevons nos œillères …

    La force du marketing de réseau est de court-circuiter le système de distribution classique. Sont occultés : les grossistes, la publicité, les structures, les stocks … Tout ce gain d’argent est redistribué par la société sous forme de commissions à ses partenaires.

    C – Il faut payer un kit de démarrage pour pouvoir travailler !

    VRAI – Heureusement encore, la gratuité n’existe pas ! Vous connaissez un auto-entrepreneur, un artisan, un commerçant à qui l’on donne gratuitement (pléonasme, je sais ! :-)) des produits pour qu’il puisse les vendre tranquillement ?

    En règle générale, vous commencez avec le statut de VDI (Vendeur à Domicile Indépendant), donc vous achetez les produits à la société et vous les revendez en prenant au passage votre propre marge. La société paye pour vous les cotisations sociales et vous recevez chaque trimestre un relevé de situations. (Pour les modalités d’inscription au statut de VDI, la société doit vous donner toutes les infos).

    Contrairement à la vente pyramidale, vous ne payez pas de droit d’entrée et un kit hors de prix, mais vous êtes bien obligés d’investir dans une « trousse de démarrage » pour avoir de quoi présenter vos produits … Cela reste du bon sens !

    Il faut prévoir entre 100 et 150 euros au démarrage. Après, libre à vous de réinvestir une partie de vos marges pour étoffer votre gamme de produits à présenter. Si, une société vous demande 250, 300, 400 euros voire plus pour démarrer, posez-vous les bonnes questions et surtout prenez les bonnes décisions … No comment !

    Maintenant, posons-nous les bonnes questions et adoptons les bonnes réactions :

    1 – Pourquoi tant de personnes abandonnent quelques mois après le début de leur activité ?

    Il faut être franc, 9 sur 10 abandonnent au bout de quelques temps. Le premier échec sonne bien souvent le glas de l’aventure, si ce n’est pas le premier, c’est le deuxième … (La personne qui reste sur les 10, c’est le véritable jackpot à terme)

    Les raisons sont diverses : mauvais suivi, mauvaise formation de votre « parrain », aucun objectif clair au départ, aucune résistance à l’échec donc manque de motivation, se la jouer « Kool and the Gang »…

    C’est un métier, un vrai ! Travailler dans le marketing de réseau, cela s’apprend ! Il n’y a aucune recette miracle ! Ne croyez surtout pas que vous allez gagner plein d’argent en recrutant des partenaires et les laisser vendre pour vous. Hé ! On n’est pas chez les bisounours !

    2Faut-il être bon vendeur pour exercer ?

    Non, il faut être un bon serviteur ! N’oubliez-pas que vous êtes dans le Marketing de réseau dont le fondement est le relationnel, pas le chéquier d’autrui !

    1er point : Intéressez-vous réellement aux autres et à leurs besoins. Faites parler vos interlocuteurs et écoutez-les ! Vous pourrez ainsi leur proposer les produits adaptés.

    2ème point : Vous devez être passionnés par les produits que vous représentez. « Transpirez » la passion, vos prospects le sentiront.

    3ème point : Travailler votre relationnel. À moins d’être un ermite, chaque jour nous croisons des personnes que l’on ne connaît pas, souriez à tout le monde ! Vous verrez le sourire est le parfum qui attire le plus de monde.

    4ème point : Lisez des ouvrages inspirants. Sur le développement personnel par exemple.

    5ème point : Soyez disciplinés ! Sans discipline et si vous êtes un fervent partisan de la procrastination, c’est mort !

    6ème point : Si vous respectez les 5 premiers points, c’est le point G assuré !

    3Quels sont les principaux avantages à exercer dans le MLM ?

    Une certaine liberté en fonction des objectifs que vous vous fixez
    Pas de hiérarchie
    Possibilité de gains no limit
    Hyper enrichissant à tous niveaux
    Rendre service

    4Quels sont les inconvénients du MLM ?

    Je vais droit au but : votre perception négative !

    Au fait, si vous connaissez un métier à zéro inconvénient, je vous saurais gré de me l’indiquer …

    5Quels sont les gains possibles ?

    À vous de choisir !

    Du simple complément de revenu (100 à 500 euros mensuel) à l’entreprenariat (+ de 10000 euros mensuel) en passant par le salaire d’indépendance (+ de 1500 euros mensuel). En fait, il n’y a pas de minimum, ni de maximum. Selon vos objectifs et les moyens mis en œuvre pour les atteindre, c’est vous qui voyez !

    Synthèse

    On n’a rien sans rien ! Inutile de vous lancer dans le MLM sans au préalable, avoir déterminer vos objectifs, sans savoir ce qui est important pour vous. Il vous faudra un mental de vainqueur pour réussir, une résistance à l’échec, une résistance à la critique de vos proches, qui pour certains vous regarderont comme un extraterrestre.

    Mais sachez ceci : 63 % des salariés français veulent changer de job ! Plusieurs économistes en parlent, le MLM est le BUSINESS DU XXIème siècle ! Que l’on le veuille ou non !


    Par Respect Pour Votre Vie Privée
    Les Commentaires sont Clos !
    (Merci de Votre Compréhension)

    (FERME)

    (FERME)

    (FERME)


    (Pensez à Personnaliser votre avatar !)


    *