lespacearcenciel.com

lespacearcenciel.com changer de vie grâce à Internet :-)

Le Futur est Ici : Argent Internet

Entries Comments



Bientôt le point de Non-Retour et Pouvons-nous l’éviter

16 juin, 2014 (21:46) | Politique | By: lespacearcenciel

Bientôt le Point de Non-retour
et Comment pouvons-nous l’éviter ?

Gandhi-marche

Un citoyen conscient ne peut malheureusement pas faire l’autruche et rester indéfiniment la tête dans le sable. Tant qu’il n’est pas directement concerné, dans la majorité des cas, un individu normal préfère fermer les yeux, tourner la tête sur les injustices et souffrances d’autrui qu’il constate. (Sdf, cause animale, pédophilie, maladies diverses du corps et de l’esprit, solitude, personnes âgées en difficulté etc.) Il ne fait pas ça, parce qu’il a un manque de compassion, non ! Mais parce qu’il dispose de peu de temps ou qu’il a suffisamment de problèmes comme ça pour s’occuper des problèmes des autres. Une faible minorité d’individus « Libres » sort du cadre que je viens à l’instant de vous exposer ! Mais cette minorité n’est pas encore assez nombreuse pour créer une force suffisamment adéquate, pour transformer la société en profondeur et de l’intérieur. D’où notre avant-dernier article sur le symbolisme de l’Arbre de Vie 🙂

Comme vous le savez déjà, nous le citons assez souvent sur ce site. Chaque semaine, Pierre Jovanovic, depuis 2008 nous brosse la liste de plus en plus conséquente de la destruction des emplois en France, en Europe et dans le monde. Or ce qu’il faut savoir, c’est qu’aucun parti politique n’a et n’aura de solution sociale pour endiguer la vague toujours plus croissante des nouveaux licenciements ! Étant tous majoritairement corrompu et à la solde du Système que représente le pouvoir des banques. Comme nous l’avons vu dans l’article précédent : Main dans la main avec les médias officiels, aucun homme politique et aucun parti politique ne pourra endiguer ce tsunami dévastateur à venir que représente la somme toujours plus que conséquente des nouvelles pertes d’emplois !

Pourtant il existe aujourd’hui des solutions « Novatrices » aptes à endiguer positivement ce phénomène. Mais c’est le manque de conscience, la non-préparation et la colère des individus Survoltés qui les empêchent de comprendre le changement de notre mode de vie et de nos modes de production qui vont créer, très bientôt, un point de non-retour avec des conséquences extrêmement dévastatrices ! Beaucoup d’individus ; de groupes attendent ce moment, car il sera propice à une révolution où à une prise de Pouvoir. Et qui dit prise de pouvoir, dit souvent, malheureusement (l’histoire nous donnant raison), règlement de comptes ! Or ce genre de faits « marquant » ne se passe jamais. Je dis bien JAMAIS sans Violence ! À moins de s’appeler ou d’avoir la trempe d’un Gandhi ou d’un Martin Luther King. Le gros problème, c’est que de nos jours, certains individus avant-gardistes prennent des coups sans broncher depuis des années. Or tous, j’ai des doutes, auront la noblesse d’âme de se laisser conduire à la Croix sans broncher comme le Christ. Arrêtez- moi, si je me trompe ! Ça se réglera à coups de poings, de couteaux … Je ne parle pas des armes de tout calibre que l’on trouve en France dans certains quartiers, où même pas, les forces de Police ou de Gendarmerie n’osent s’aventurer de nuit ! Les faits-divers et autres règlements de comptes à la Kalachnikov sont malheureusement encore là pour nous le confirmer !

Comme rien ne se passera au Niveau Social. —>> (A moins d’une Résistance Abondante) <<— Soi disant les caisses de l’état sont vides. Mais pas pour les banques ! —>>Voir la Conférence de Gérard Foucher, les Secrets de la Monnaie <<— (Deux poids, deux mesures) Il y a de fortes probabilités à ce que nous assistions donc très bientôt à une explosion Sociale en France. Mais pas qu’en France, en Europe et dans le Monde. Car les gens en ont marre du Système ! Tous n’osent pas le dire ouvertement par crainte des représailles sur leur emploi, mais elles n’en pensent pas moins ! Le résultat en France des dernières élections européennes confirme le fait MARQUANT que les gens en ont plus que ras le bol ! (D’où le Danger) Car les personnes vont agir sous le coup des impulsions, non sous l’effet de la Conscience. Dès que l’être humain est en danger, comme un animal, s’il en a l’occasion : il mord !

Alors, à ce jour, pouvons-nous encore éviter d’en arriver là ?

Ma réponse est affirmative 🙂

Encore faut-il pour cela prendre le temps de se remettre en question, de se poser, d’étudier et d’accepter d’accompagner ce changement en cours. (Comprendre)

Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons éviter le Pire !

Chaleureusement Votre à toutes et à tous,

@ +,

Hugues.

Arbre-de-vie

YES

Et à Partager 🙂

A l’image de la Marche du Sel de Gandhi
Pourquoi ne pas Organiser une Marche de L’Argent ?

—>> Pour un Revenu de Base … Comprendre  <<—

Le Revenu de Base : un Nouveau Droit Humain 🙂

–>> Salaire à Vie Bernard Friot<<–

Le 12 mars 1930, Mohandas Karamchand Gandhi entame une «Marche du Sel». C’est la première application concrète de sa doctrine de la non-violence… Dans les années précédentes, le Mahatma a multiplié les manifestations non-violentes et les grèves de la faim en vue d’obtenir pour l’Empire des Indes un statut d’autonomie analogue à celui dont bénéficient les colonies à population européenne telles que le Canada ou l’Australie.

Faute de résultat, certains membres de son parti, le parti du Congrès, s’impatientent et menacent de déclencher une guerre en faveur de l’indépendance.

Gandhi, pour ne pas être débordé, avertit le vice-roi des Indes que sa prochaine campagne de désobéissance civile aura pour objectif l’indépendance. C’est ainsi qu’il quitte son ashram des environs d’Ahmedabad, au nord-ouest du pays, accompagné de quelques dizaines de disciples … et d’une meute de journalistes.

Après un parcours à pied de 300 km, il arrive le 6 avril au bord de l’océan Indien. Il s’avance dans l’eau et recueille dans ses mains un peu de … sel. Par ce geste dérisoire et hautement symbolique, Gandhi encourage ses compatriotes à violer le monopole d’État sur la distribution du sel. Ce monopole oblige tous les consommateurs indiens, y compris les plus pauvres, à payer un impôt sur le sel et leur interdit d’en récolter eux-mêmes. Il est analogue à l’impôt de la gabelle sous l’Ancien Régime, en France. Sur la plage, la foule, grossie de plusieurs milliers de sympathisants, imite le Mahatma et remplit des récipients d’eau salée. L’exemple se répand dans tout le pays… À Karachi comme à Bombay, les Indiens font évaporer l’eau et collectent le sel au vu des Anglais. Ces derniers jettent plus de 60.000 contrevenants en prison.

Les Indiens, fidèles aux recommandations de Gandhi, se gardent de résister. Le Mahatma lui-même est arrêté le 4 mai 1930. Ironique, il lance à ses geôliers : «Je vais enfin pouvoir dormir !» Au bout de neuf mois de ce repos forcé, le vice-roi reconnaît son impuissance à imposer la loi britannique. Il libère tous les prisonniers, y compris le Mahatma, et accorde aux Indiens le droit de collecter eux-mêmes le sel.

Vers l’indépendance :

Mal inspiré, Winston Churchill, alors dans l’opposition parlementaire, ironise sur le «fakir séditieux qui grimpe à moitié nu les marches du palais du vice-roi». Le Premier ministre travailliste Ramsay MacDonald, plus perspicace, ouvre dès le 13 novembre 1930 à Londres, sous l’égide du roi George V, une première table ronde destinée à débattre d’une hypothétique indépendance de l’Inde.

En prison comme la plupart des chefs hindous du Congrès, le Mahatma n’y assiste pas mais il est convié l’année suivante à une deuxième table ronde. Il est reçu en triomphe à Londres par les libéraux britanniques qui se résignent à une prochaine indépendance de l’Inde. Cependant, celle-ci est retardée par la Seconde Guerre mondiale et les dissensions entre hindous et musulmans.

Le 15 août 1947, l’Empire des Indes devient enfin indépendant mais au prix d’une sauvage guerre religieuse et d’une scission entre Inde et Pakistan. Gandhi y perd la vie !

La «marche du sel» apparaît aux Indiens comme l’équivalent de la «Tea Party» de Boston qui a conduit à l’indépendance des États-Unis. (Sources)

*********************

  • Digg
  • del.icio.us
  • Reddit
  • Scoopeo
  • Facebook
  • MisterWong
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Live
  • MySpace
  • Diigo
  • FriendFeed
  • LinkedIn
  • Identi.ca
  • viadeo FR
  • email
  • Netvibes
  • Wikio FR

Argent Internet

lespacearcenciel.com

↑ Grab this Headline Animator





Les Commentaires sont Clos !
(Merci de Votre Compréhension)

(FERME)

(FERME)

(FERME)


(Pensez à Personnaliser votre avatar !)


*