lespacearcenciel.com

lespacearcenciel.com changer de vie grâce à Internet :-)

Le Futur est Ici : Argent Internet

Entries Comments



La Fleur de Vie et l’Alchimiste

14 février, 2018 (00:04) | Abondance :-) | By: lespacearcenciel

fleur-vie-arc-en-ciel-puce-lespacearcenciel.com La Fleur de vie et l’Alchimiste fleur-vie-arc-en-ciel-puce-lespacearcenciel.com

Parfois la Vie fait des miracles, bien souvent ceux-ci adviennent lorsque nous ne n’y attendons plus. « C’est toujours la dernière clef qui ouvre la porte dit le proverbe. » J’adore cette citation ; le jeu de la Vie et son amusement taquin à nous pousser, en dernier recours, au « lâcher prise ». Via, entre autres, les expériences de synchronismes que la Vie nous envoie, à travers ce que l’on nomme aussi communément : « La science des miracles. » Lorsque le disciple est prêt le maître arrive dit le proverbe. Les expériences que nous vivons au cours de notre vie sont en quelque sorte nos « Maîtres », d’un instant. Ils peuvent parfois prendre l’apparence d’un être humain, d’un animal, d’une courte histoire d’amour, d’un livre ou encore à travers l’observation d’un magnifique coucher de soleil, un arc-en-ciel etc.

À ce moment, le temps s’arrête et nous vivons la grâce et la magnificence de l’instant présent. La Vie est Richesses et Amour, mais encore faut-il avoir envie d’apprendre à déchiffrer son langage ! « Nul n’entrera dans le royaume de mon père qui n’est le cœur pur tel un petit enfant. » La Fleur de Vie et son mystère, « L’Âme du Monde » ; c’est aussi ça vivre sa légende personnelle. « Heureux les simples d’esprit car le royaume de Dieu leur appartient. » Je me souviens du passage de l’Alchimiste de Paulo Coelho, re lu récemment (Presque vingt-cinq ans plus tard, tout de même !) suite à un malaise en ce début d’année 2018 qui m’a entraîné à une période obligée d’immobilisation. (Mort initiatique) « Nous ne devons pas fuir notre propre destin car la main de Dieu est infiniment généreuse, en dépit de sa rigueur. » Magnifique en vérités, malgré parfois la dureté des épreuves ! (Tout est relatif)

Il y a un autre passage dans l’Alchimiste que j’adore : « Mon cœur craint de souffrir, dit le jeune homme à l’Alchimiste une nuit qu’ils regardaient le ciel sans lune. Dis lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Et qu’aucun cœur n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves, parce que chaque instant de quête est un instant de rencontre avec Dieu et avec l’éternité. » Magnifique … Non ?

À présent, j’aimerais vous partager un court passage du livre, dans la préface (pages 16 à 18) de « l’Alchimiste » aux éditions, j’ai lu (2012) de Paulo Coelho qui n’était pas dans sa version de 2004 Aux éditions Anne Carrière.

[…] « En 1981 j’ai rencontré RAM, mon Maître, qui m’a ramené sur le chemin tracé pour moi. Et tout en le suivant dans son enseignement, je me suis mis à réétudier l’Alchimie pour mon propre compte. Une nuit, alors que nous bavardions après une séance exténuante de télépathie, je lui ai demandé pourquoi le langage des alchimistes était si vague et si compliqué.

Il existe trois type d’alchimistes, a dit mon Maître. Ceux qui sont imprécis parce qu’il ne savent pas de quoi ils parlent ; ceux qui le sont parce qu’ils savent de quoi ils parlent, mais n’ignorent pas que le langage de l’Alchimie s’adresse au cœur et non à la raison.
– Et le troisième type ? Ai-je demandé.
– Ceux qui n’ont jamais entendu parler d’Alchimie mais qui parviennent, à travers leurs vies, à découvrir la Pierre Philosophale.

Et de cette façon, mon Maître (Qui appartient au deuxième type) a décidé de me donner des cours d’Alchimie. J’ai découvert alors que le langage symbolique, qui m’irritait tant et me désorientait, était la seule façon d’atteindre l’Âme du Monde, ou ce que Jung appelle « L’inconscient Collectif ». J’ai découvert la Légende Personnelle et les Signes de Dieu, vérités que mon raisonnement intellectuel refusait d’accepter à cause de leur simplicité. J’ai découvert que parvenir au Grand Œuvre n’était pas réservé à une petite élite, mais à tous les êtres humains sur Terre. Il est évident que le Grand Œuvre ne se présente pas toujours sous la forme d’un œuf ou d’un liquide dans un flacon, mais que nous pouvons tous – sans aucun doute – plonger dans l’Âme du Monde.

Voilà pourquoi l’Alchimiste est aussi un texte symbolique. Au fil des pages, en plus de transmettre tout ce que j’ai appris à ce sujet, je réussis à rendre hommage aux grands écrivains qui sont arrivés à atteindre le Langage Universel : Hemingway, Blake, Borges (qui a également utilisé l’histoire perse dans un de ses contes) et Malba Tahan, entre autres.

Pour compléter cette longue préface et illustrer ce que mon Maître voulait dire par son troisième type d’alchimiste, il vaut la peine de rappeler une histoire qu’il m’a lui-même racontée dans son laboratoire.

La Vierge Marie, l’Enfant Jésus dans les bras, décide de descendre sur Terre et de visiter un monastère. Très fiers, tous les prêtres se mettent en rang et, un à un, s’approchent de la Vierge pour lui rendre un hommage. L’un déclame de beaux poèmes, l’autre montre les enluminures qu’il a réalisées pour la Bible, un troisième récite les noms de tous les saints. Et ainsi successivement, moine après moine, ils vénèrent Marie et l’Enfant Jésus.

Tout au bout de la rangée se trouve un moine, le plus humble du monastère, qui n’a jamais appris les textes des sages de l’époque. Ses parents étaient très pauvres, ils travaillaient dans un vieux cirque des environs, et tout ce qu’ils lui avaient enseigné, c’était l’art du jonglage.

Quand arrive son tour, les autres moines veulent mettre un terme aux hommages, car l’ancien jongleur n’a sans doute rien d’important à dire ou à faire, et il pourrait discréditer l’image du monastère. Mais au fond de son cœur, il éprouve lui aussi un grand besoin de donner quelque chose de lui à Jésus et à la Vierge.

Honteux, sentant sur lui le regard réprobateur de ses frères, il sort de sa besace quelques oranges et commence à jongler avec. C’est tout ce qu’il sait faire !

Alors l’Enfant Jésus sourit et se met à applaudir sur le giron de Marie. Et la Vierge tend les bras pour laisser le moine porter un peu l’Enfant. »

La Fleur de Vie c’est un peu tout ça à la fois, une invitation à la Joie, à la paix ; à l’Amour et à chercher à comprendre les mystères de la Vie honnêtement et avec son cœur – La Vraie Vie ; mais aussi, Simplement à rester Humble en toutes circonstances.  🙂 (Car rappel, nous aussi : Nous sommes un peu comme ce moine jongleur ; nous ne savons pas tout !)

🙂 Vous avez aimé ce texte,
faites-vous plaisir via le Partage d’énergies
🙂

🙂 Paulo Coelho, Portrait De L’Auteur De L’Alchimiste 🙂

*********************

  • Digg
  • del.icio.us
  • Reddit
  • Scoopeo
  • Facebook
  • MisterWong
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Live
  • MySpace
  • Diigo
  • FriendFeed
  • LinkedIn
  • Identi.ca
  • viadeo FR
  • email
  • Netvibes
  • Wikio FR

Argent Internet

lespacearcenciel.com

↑ Grab this Headline Animator





Laisser un Commentaire





(Pensez à Personnaliser votre avatar !)


*