lespacearcenciel.com

lespacearcenciel.com changer de vie grâce à Internet :-)

Le Futur est Ici : Argent Internet

Entries Comments



Marche des Tibétains en Exil vers le Tibet pour les jeux Olympique de 2008

23 février, 2008 (00:22) | Politique | By: lespacearcenciel

Marche des Tibétains en Exil vers le Tibet pour les jeux Olympique de 2008

press-conf-1-front.JPG

Le peuple tibétain se trouve aujourd’hui à un moment charnière, alors que se profilent les jeux olympiques de 2008 en Chine et le 50 ème anniversaire (2009) du soulèvement contre l’occupant chinois de 1959. En ce moment critique, les jeux olympiques sont utilisés par les dirigeants chinois comme un plateforme pour obtenir une reconnaissance internationale et légitimer leur occupation illégale du Tibet. Pour répondre à cette URGENCE, cinq associations tibétaines basées à Dharamsala organisent une marche de l’Inde vers le Tibet à l’approche des Juex olympiques de Pékin en 2008.

Il s’agit d’associations majeures du mouvement tibétain : le Congrès de la jeunesse Tibétaine, le Gu-Chu-Sum (association d’anciens prisonniers politique), l’association des femmes tibétaines en exil, le Parti Démocratique National du Tibet, Etudiants pour un tibet libre, Inde. Les organisateurs appellent tous les Tibétains à travers le monde à intervenir lors du relais officiel de la flamme Olympique (qui doit être portée la flamme à travers vingt villes sur les cinq continents vers la Chine) ; à se joindre aux protestations durant les jeux olympiques, et à soutenir la marche de retour au Tibet des Tibétains en Exil. Les marcheurs partiront de Dharamsala, base du Dalaï-Lama et du gouvernement tibétain en exil, le 10 mars 2008, lors de la 49 ème commémoration du soulèvement tibétain. Ils se dirigeront vers Lhassa, la capitale du Tibet.

Les 5 associations demandent à la Chine : 1. d’enlever tous les obstacles au retour du Dalaï-Lama au Tibet. Les Tibétains de l’intérieur ont appelé à maintes reprises à son retour, ce pourquoi nombre d’entre eux ont été persécutés et demeurent toujours en prison. 2. d’entamer le processus e décolonisation du Tibet car l’exploitation coloniale et le transfert de massif de colons chinois au Tibet marginalisent la population tibétaine. 3. de libérer tous les prisonniers politiques tibétains, comme Gendun Choekyi Nyima (le jeune Panchen Lama), Chadrel Rimpoché, Lobsang Tenzin, Tenzin Delek Rimpoché, Bangri Rimpoché, Dolma Kyab (écrivain et professeur d’histoire), Rungye A’drak et Adruk Lop, accusés de crimes alors qu’ils n’ont fait qu’exercer leurs droits d’expression, leur convictions politiques et religieuses.

Les cinq associations demandent également au Comité international olympique d’annuler les Jeux olympique de Pékin et de plus jamais considérer la Chine comme un pays organisateur potentiel tant que le Tibet ne sera pas libre. « Notre message à l’attention des autorités chinoises est fort et clair : après 50 ans (d’occupation), nous, Tibétains en exil, sommes déterminés à retourner dans notre pays et à être de nouveau réunis avec nos frères et soeurs tibétains », a déclaré Ngwang Woeber, président du GoChuSum. En savoir plus…

*************

A lire…

tibet_la_question_qui_deran.jpg

TIBET :
La Question Qui Dérange
Claude B.Levenson
Albin Michel éditions

Peu de pays sont aussi mal connus que le Tibet. Cela était vrai aux siècles précédents, parce que l’on disposait de très peu d’informations sur ce pays difficile d’accès ; ça l’est toujours aujourd’hui, mais pour des raisons différentes. A notre époque, chaque protagoniste a « SON » Tibet, et celui des Chinois n’est pas identique à celui des Occidentaux, lequel ne se superpose pas à celui des Tibétains eux-mêmes. A travers l’histoire ancienne et récente du Tibet, depuis toujours au cours d’appétits internationaux, Claude B. Levenson nous fait découvrir la richesse et les déchirements d’une civilisation en péril. Elle analyse les discours, les perceptions, les revendications dont elle fait l’objet et montre clairement quelles sont les responsabilités des uns et des autres dans cette crise dont beaucoup se désintéressent mais qui est pourtant une clé de la politique extrême-orientale.

Claude B. Levenson, écrivain, traductrice et journaliste, est spécialiste du Tibet et se définit elle-même comme un « témoins privilégié d ela lutte politique et non-violente du peuple tibétain » 19€

  • Digg
  • del.icio.us
  • Reddit
  • Scoopeo
  • Facebook
  • MisterWong
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Live
  • MySpace
  • Diigo
  • FriendFeed
  • LinkedIn
  • Identi.ca
  • viadeo FR
  • email
  • Netvibes
  • Wikio FR

Argent Internet

lespacearcenciel.com

↑ Grab this Headline Animator




Par Respect Pour Votre Vie Privée
Les Commentaires sont Clos !
(Merci de Votre Compréhension)

(FERME)

(FERME)

(FERME)


(Pensez à Personnaliser votre avatar !)


*