lespacearcenciel.com

lespacearcenciel.com changer de vie grâce à Internet :-)

Le Futur est Ici : Argent Internet

Entries Comments



Search results

Lettre reçue par mail et Intitulée : »Je ne suis qu’un petit Juge ! »

18 octobre, 2007 (23:00) | Politique | By: lespacearcenciel

Dans Libération d’aujourd’hui, un juge écrit à Sarkozy. A mettre entre toutes les mains.

« Je ne suis qu’un petit juge… »JEAN-LOUIS GALLAND magistrat à Avignon. Monsieur le Président, vous avez toutes les qualités : vous êtes extrêmement intelligent, actif, dynamique, ouvert, large d’esprit et tolérant. Votre génie est immense, les Français vous adorent. Vous êtes incontestablement le plus grand chef d’Etat que la France ait jamais connu.

Je ne suis qu’un petit juge de rien du tout, un de ces fonctionnaires étriqués et mesquins qui méritent assurément le mépris de nos concitoyens. C’est donc avec crainte et tremblement que je m’adresse à vous. Conscient tout à la fois de mon insignifiance et de votre magnificence, c’est avec une extrême déférence et un profond respect que je prends la plume pour vous exprimer ma satisfaction et pour vous faire quelques suggestions.

Laissez-moi d’abord vous dire que j’approuve sans réserve la dépénalisation du droit des affaires. Les patrons n’ont rien à faire devant une juridiction pénale. Les abus de biens sociaux, les banqueroutes, les détournements de fonds publics, la fraude fiscale sont des infractions vénielles qui ne causent pas beaucoup de préjudice. Il convient donc de les supprimer au plus tôt. Il en est de même pour les délits de corruption et de trafic d’influence, qui stimulent l’activité économique et le délit d’initié.

La justice pénale doit donc se consacrer exclusivement à la délinquance dite de droit commun, la seule qui exaspère les Français. L’idée d’un juge des victimes est excellente, et d’ailleurs ne serait-il pas opportun de prévoir que le juge des victimes juge, seul, toutes les affaires pénales, en précisant évidemment que ses décisions ne doivent jamais décevoir les attentes de la victime ?

Vous avez eu le mérite d’instituer les peines planchers. Tout ce qui va dans le sens de l’automaticité des peines constitue une avancée du droit. Cependant les Français doivent savoir qu’à la première récidive les juges peuvent refuser d’appliquer la peine plancher et que même à la seconde récidive ils ont, dans certains cas, une liberté d’appréciation. Enfin une peine plancher peut souvent être assortie d’un sursis avec mise à l’épreuve.

Je vous suggère tout simplement d’instituer une peine unique (ferme naturellement). Cela serait plus simple, plus rapide et plus efficace. A terme, cela vous autoriserait certainement à supprimer un certain nombre de juges en les remplaçant par des machines, ce qui permettrait de faire de substantielles économies.

Vous avez, à juste titre, critiqué les juges qui accordent des libérations conditionnelles. Ne serait-il pas temps de supprimer toute libération conditionnelle ? Je suis persuadé que les Français en seront d’accord.

Cela ne résout pas le problème des délinquants dangereux qui sortent de prison après avoir purgé leur peine. Vous avez proposé de les retenir prisonniers dans un hôpital fermé. Là encore, c’est une idée remarquable. Je propose que le commissaire de police puisse envoyer ces délinquants définitivement en hôpital-prison en signant une simple lettre qui pourrait s’appeler lettre de cachot.

Les infractions à la loi sur les étrangers se multiplient. Nous sommes envahis de toute part par des individus qui, il faut bien le reconnaître, ne sont pas tous recommandables.

Vous avez proposé de recueillir les empreintes génétiques de tout étranger admis sur le territoire national, mais je vous engage à aller plus loin. En les marquant au fer rouge on faciliterait grandement le travail de la police. Naturellement cette opération devrait être réitérée à chaque renouvellement du titre de séjour. Cette mesure a un coût, puisqu’il faudra rémunérer les forgerons, mais la lutte contre cette délinquance particulièrement perverse n’a pas de prix.

Pour prévenir la récidive vous avez évoqué la castration chimique pour les délinquants sexuels. Grâce à votre talent de persuasion, les Français ont évolué, et je crois qu’ils sont maintenant mûrs pour admettre le principe de la castration physique, dont l’efficacité est incontestable.

Dans ce registre, il serait bon d’envisager également de couper les mains des voleurs récidivistes et de couper la langue des escrocs. Pour que l’effet dissuasif de la peine soit plus saisissant, je vous propose de téléviser en direct l’exécution des sentences. Cette mesure aurait, en outre, le mérite de rendre plus attractive la grille des programmes.

Je suis certain qu’en adoptant ces quelques petites mesures notre pays pourra, sans renier naturellement son attachement indéfectible aux droits de l’homme, réduire dans des proportions considérables la délinquance.

Espérant que ces suggestions recevront votre approbation, je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République, à l’expression de mon profond respect.

Le Coche et la Mouche – Jean de la Fontaine – Fables

26 septembre, 2007 (01:58) | Plus... | By: lespacearcenciel

jeandelafontaine.jpg 

Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé,
Et de tous les côtés au soleil exposé,
  Six forts chevaux tiraient un coche.
Femmes, moine, vieillards, tout était descendus;
L‘attelage suait, soufflait, était rendu.
Une mouche survient, et des chevaux s’approche,
Prétend les animer par son bourdonnement,
Pique l’un, pique l’autre, et pense à tout moment
  Qu’elle fait aller la machine,
S‘assied sur le timon, sur le nez du cocher.
  Aussitôt que le char chemine,
  Et qu’elle voit les gens marcher,
Elle s’en attribue uniquement la gloire,
Va, vient, fait l’empressée: il semble que ce soit
Un sergent de bataille allant en chaque endroit
Faire avancer ses gens et hâter la victoire.
  La mouche, en ce commun besoin,
Se plaint qu’elle agit seule, et qu’elle a tout le soin;
Qu’aucun n’aide aux chevaux à se tirer d’affaire.
  Le moine disait son bréviaire;
II prenait bien son temps ! une femme chantait :
C‘était bien de chansons qu’alors il s’agissait!
Dame mouche s’en va chanter à leurs oreilles,
  Et fait cent sottises pareilles.
Après bien du travail, le coche arrive au haut :
« Respirons maintenant! dit la mouche aussitôt :
J‘ai tant fait que nos gens sont enfin dans la plaine.
Ça, Messieurs les chevaux, payez-moi de ma peine. »

Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
  S‘introduisent dans les affaires :
  Ils font partout les nécessaires !,
Et, partout importuns, devraient être chassés.

Jean de La Fontaine, Fable IX, Livre VII.

En lire plus…

Safran Artisanat d’art

22 septembre, 2007 (00:07) | | By: lespacearcenciel

 Plan d’accès sur : Mappy

ATTENTION : Cette Boutique n’existe plus ! (Avril 2010)

pucesafran1.jpg SAFRAN – Marie-Annick Siretchi – Rêves du Monde
Galerie Van Gogh 28-30 Bd Mirabeau
13210 Saint Remy de Provence
tel.gif 04 90 92 47 83 Mail : manko-rdm(arobase)voila.fr
Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h30
(Fermé le dimanche et lundi) puce-safran2.jpg

tete-bouddha.jpg

Passée l’entrée du magasin, vous serez émerveillés par la beauté et la diversité des objets découverts lors du dernier voyage. Vous retrouverez de somptueux tambours de pluie, des gongs aux tonalités profondes, des clochettes de prières, des bronzes encore abordables malgré la hausse des cours du cuivre, des bouddhas en marbre blanc et en albâtre… et une multitude de petits objets Feng Shui pour la maison, encens, bougies, tortues, carillons, miroirs, fontaines en bambou, diffuseurs d’arômes…

visage-bois2.jpg

Safran vous ouvre les portes du rêve et de l’évasion !

Parmi les belles trouvailles 2007 pour la décoration d’intérieur ou pour le jardin, vous pouvez voir de rares balances utilisés par les trafiquants d’opium et de jolie pipes à eau, d’anciennes roues de chars à bœufs, de vieilles cloches d’éléphant, de splendides colonnes en bois séculaire, des cannes de l’armée Birmane, d’exceptionnelles pièces en bronze, de vieux chapeaux et boites à riz, de beaux panneaux en bois sculpté, des lions et dragons en vieilles porcelaine, de belles gravures et d’autres « trouvailles » ayant une belle patine du temps.

bonze2.gif

La collection animalière a été complétée par de belles pièces en bronze ou en bois, certaines pièces d’un réalisme exceptionnel, d’autres stylisées ou modernes et finalement d’autres réalisées avec humour. Lampes, ventilateurs et horloges style rétro, marionnettes, meubles, sellettes, tambours en bois et cuir, objets en jade, kimonos, pyjamas et éventails en soie, parasols, bijoux complètent notre collection 2007 et nous vous invitons à venir la regarder et chiner.

Au-delà de toutes les merveilles découvertes dans ces pays lointains, Safran, c’est aussi un concept et une ambiance. Nous passons plusieurs semaines par an pour choisir les pièces les plus belles, avec comme critères : l’originalité, la rareté, la qualité et la diversité.

visage-racine2.jpg

Nous entretenons avec les artisans des relations équitables. Safran a fait sienne la phrase de Térence : « Rien de ce qui est humain ne m’est étranger ». Enfin, l’accueil chaleureux et zen de Safran vous permettra de vivre un moment de paix et de détente juste pour vous. N’hésitez pas à pousser la porte de Safran, entrez dans un univers où tout est calme, ressourcement et plaisir des yeux. A très bientôt dans notre magasin.

bouddha2.jpg

Article : Le journal des Alpilles N°55 – Mai – Juin 2007 Voir plus…

PS : Une des plus accueillantes et belles boutique d’Artisanat d’art sur Saint-Remy-de-Provence. Une référence dans la région.